2017 sera une belle année pour les fabricants d'éthylotests

Cette année 2017 sera à noter pour le marché des éthylotests. Grace à la loi française qui les rend obligatoires dans chaque véhicule les fabricants d’éthylotests voient les commandes grimper en flèche.
C’est une aubaine pour les deux principaux fabricants sur le marché français Contralco et Pelimex. Le premier fourni près de 80% du marché des éthylotests chimiques et ils prévoient d’écouler 47 millions d’unités cette année, soit deux fois plus que l’an passé. Pelimex lui devrait multiplier son chiffre d’affaires par quatre, pour atteindre 12 millions d’euros fin 2016.

L’effet est du au fait que 18 millions d’automobilistes auront à s’équiper d’ici au 1er novembre. A partir de cette date les forces de l’ordre commenceront à verbaliser les automobilistes n’étant pas en possession d’ethylotests. On constate que pour l’instant seulement 47% des automobilistes sont équipés donc le marché a encore de belles perspectives. Par contre même si les quantités sont importantes la marge faite par les fabricants d’éthylotests restent très faibles (7 centimes d’euro par éthylotest).

On voit que depuis fin 2015 les fabricants d’éthylotests ont augmenté leur cadence afin de pouvoir fournir en temps et en heure tous les clients. Contralco a embauché 166 personnes et Pelimex qui est le distributeur des éthylotests du sud-africain Redline a multiplié ses capacités de production par 10. Le problème aujourd’hui sont les livraisons qui peuvent tarder à arriver dans certains cas, les pénuries se multiplient.

Pourquoi ce sont les deux seuls en France ? en fait c’est simple Contralco et Pelimex disposent des deux seuls éthylotests chimiques homologués en France. Ils sont donc les seuls à pouvoir vendre des éthylotests chimiques valables lors des contrôles par les autorités.

Les éthylotests chimiques ont une durée de vie de deux ans, l’année prochaine sera donc plus calme, les professionnels vont devoir s’organiser en conséquence. Peut être pourront ils se rattraper sur les éthylotests électroniques qui vont eux poursuivre leur essor ?

Contralco, qui ne fait que des éthylotests chimiques, compte lui sur ses ventes à l’étranger pour compenser le recul qu’il va y avoir sur le marché français. L’entreprise est distributeur de ces produits dans une cinquantaine de pays.