Risques pour accidents en état d'ébriété : de l'amende à la peine de mort selon les pays

Les lois de différents pays prévoient des peines différentes en fonction des cas, comme la confiscation du véhicule, des peines de prison ou même la peine de mort. Nous entendons beaucoup parler des éthylotests en France, depuis juillet dernier ils sont devenus obligatoires et à partir de mars 2013, l’absence d’éthylotest dans un véhicule en France sera verbalisable de 11 euros d’amende.

Faisons donc un tour d’horizon des différentes peines applicables dans les différents pays à travers le monde.

Risques pour accidents en état d ébriété : de l amende à la peine de mort selon les pays

En Grande-Bretagne, si le taux légal d’alcool dans le sang est égal ou dépasse 0,8 g d’alcool par litre de sang, c’est une amende de 7 200 euros.

Au Canada, le taux légal est aussi de 0,8 g d’alcool par litre de sang pour une amende de 790 euros, une peine de prison de 4 mois maximum peut être applicable, et une récidive peut entrainer une suspension du permis de conduire de 2 ans. Les éthylotests sont des outils de contrôles très populaire au Canada.

Attention à la Chine, ne prenez jamais le volant si vous avez bu ! Le taux légal de 0,8 g d’alcool par litre de sang peut tuer ! Hors l’amende qui est très importante, c’est une peine de prison d’office, et une suspension du permis pendant 5 ans. Un conducteur ivre impliqué dans un accident de la route corporel ou mortel encourt la peine de mort. N’oubliez pas votre éthylotest avant votre séjour en Chine !

Les Etats-Unis sont également strict, le dépassement du taux de 0,8 g d’alcool par litre de sang entraîne de 230 euros à 7 770 euros d’amende en cas de récidive, ensuite c’est une formule au choix, 6 mois maximum de prison ou de travaux public, et lors d’un accident ayant fait de victimes, c’est 10 ans maximum de prison. Le tout accompagné d’une suspension du permis de 6 mois. Un conducteur ivre coupable d’un accident de la route mortel est condamné à 10 ans de prison.

Nos voisins en Allemagne ont un taux limite de 0,5 g d’alcool par litre de sang a ne pas dépasser sous peine de 500 euros d’amende, et de 3 000 euros d’amende en cas de récidive ou en cas de dépassement du palier du taux de 1,6, la suspension du permis peut intervenir uniquement en cas de récidive. De manière plus originale, un conducteur encourt une amende en cas d’accident de la route, même s’il a un taux d’alcool inférieur au taux légal. Il faut savoir aussi que le passage du test est payant 500 euros, ce qui est 20 fois le prix d’un éthylotest !

Chez nous, en France, c’est 0,5 g d’alcool par litre de sang et de manière plus compliquée, pour un taux inférieur à 0, l’amende est de 135 euros, pour un taux supérieur à 0,8 g d’alcool par litre de sang, l’amende est de 4 500 euros, et jusqu’à 30 000 euros en cas d’accident de la route, et 150 000 euros en cas d’accident ayant fait des victimes. L’éthylotest NF est obligatoire donc depuis juillet 2012, vous n’avez donc plus d’excuses.

En Espagne, c’est direct 0,5 g d’alcool par litre de sang, c’est 300 à 600 euros d’amendes et 10 ans maximum de prison pour un accident ayant fait des victimes.

Au Danemark, le taux est également de 0,5 g d’alcool par litre de sang, la contravention est dressée en fonction du revenu et de la situation financière du contrevenant, et en cas de récidive, le véhicule peut être confisqué.

C’est la même chose pour la Finlande, à la seule différence que le conducteur ivre est automatiquement reconnu coupable en cas d’accident, et donc les dommages du véhicule accidenté ne seront pas remboursés.

Pour l’Ukraine, le taux limite légal est de 0,2 g d’alcool par litre de sang, avec un amende de 240 à 320 euros, 10 jours de prison maximum et 3 ans maximum en cas de récidive, un suspension du permis à vie peut avoir lieu en cas de récidive. Une peine de 5ans de prison et un retrait du permis de conduire à vie pour les agents de police et les fonctionnaires.

En Russie, vous n’avez même pas besoin d’un éthylotest, c’est la tolérance zéro, l’amende de 120 euros n’intervient que en cas de défaut de permis de conduire, ainsi qu’une peine de prison 15 jours maximum. En cas d’accident ayant fait des victimes, la peine de prison peut être de 9 ans maximum. Une suspension de permis jusqu’à 3 ans peut être encouru.

Au Japon, pas d’éthylotest non plus avec la tolérance zéro, jusqu’à 6 760 euros d’amendes, 5 ans de prison, et un retrait du permis à vie pour les accidents ayant provoqué des victimes. Une amende de 2330 euros pour les passages adultes du véhicule conduit par une personne en état d’ivresse, sauf évidemment quand il s’agit de passagers de bus.

  • logo alcool au volant