Ethylotests chimiques et électroniques : quelles différences ?

Depuis le 1er juillet 2012, l’éthylotest est devenu obligatoire pour tous les automobilistes. La variation de la fourchette de prix d’un éthylotest est due à l’existence de 2 types d’appareils distincts à savoir l’éthylotest chimique et électronique.

Les différences entre l’éthylotest électronique et chimique

La première différence est d’abord visuelle ou physique. On constate en effet que l’éthylotest chimique est constitué d’un embout et d’un ballon, ce qui n’est pas le cas de l’éthylotest électronique ou électrique, qui est constitué d’un capteur, d’un écran digital et de quelques boutons. L’autre différence réside au niveau du fonctionnement des deux types d’appareils. Comme nous l’avons dit précédemment, l’éthylotest chimique est constitué d’un embout, qui à son tour contient des réactifs chimiques à l’exemple du dichromate de potassium. Lorsqu’un individu souffle dans cet embout, le dichromate réagit avec l’éthanol expiré. Il se forme alors un produit de couleur verte. La réaction est relative à la quantité d’alcool expirée et elle est réglée pour que le changement de couleur signale un excédent du seuil légal d’alcoolémie.

Ethylotests chimiques et électroniques : quelles différences ?

Pour ce qui est de l’éthylotest électronique, il est doté d’un capteur de pression de souffle associé à un capteur électrochimique. Ces deux capteurs permettent de mesurer le taux d’alcoolémie, qui s’affiche instantanément sur l’écran digital. Tout ce que l’utilisateur a à faire, c’est de souffler dans l’embout, tout comme dans l’éthylotest chimique.

Les avantages de chaque éthylotest

L’éthylotest chimique a l’avantage de disposer d’un faible coût et de ne pas nécessiter de coût de fonctionnement ou d’entretien. Par ailleurs, il est immédiatement utilisable et ne demande aucun étalonnage. Très simple d’emploi, c’est le plus facile à trouver et le plus utilisé.
L’éthylotest électrique a quant à lui l’avantage d’être réutilisable (permet en moyenne 200 à 300 tests). Pour un usage individuel, il devient rentable à partir d’une centaine de tests. Il est précis et peut-être utilisé par tous les passagers d’une voiture, afin de déterminer le plus légal à conduire.