Alcool et violence ...

Une loi dont on parle très peu, applicable depuis le 1 décembre 2011, c’est la mise à disposition obligatoire auprès de la clientèle d’éthylotests dans tous débits de boisson sous licence, comme les bars, restaurants et discothèques qui sont ouverts entre 2h et 7h du matin.

Ces lieux, et tout particulièrement les discothèques où le personnel est vraiment exposé aux dangers liés à la consommation d’alcool par la clientèle. Cela va donc faire deux ans qu’il y’a une obligation de mise à disposition d’éthylotests aux clients, et cette obligation tend à se renforcer avec les dernières mesures. Il est à prevoir des contrôles de présence d’éthylotest.

Ce fût le cas d’un patron de « boite de nuit » qui se voyait jeter des pierres par un client sur son établissement, et qui à du ouvrir le feu sur celui-ci avec des balles en caoutchouc. Le patron fût condamné à de la prison, 10 mois avec sursis, et 8 mois de prison ferme.

Alcool et violence ...

Il n’est jamais facile de gérer les excès de boisson et de temps en temps la violence des clients, et ce qui est foncièrement vrai, c’est que ces mêmes lieux équiper de distributeur d’éthylotest ne va rien changer au problème.

Entre plaisir, et danger, avec l’alcool, il n’y a qu’un seul pas. Même si il faut mettre à disposition des solutions d’autotests, il faut également sensibilité les gens à utiliser ces moyens mais également à être raisonnable et faire preuve de self-contrôle, c’est vrai que c’est plus facile à dire qu’à faire, mais les différentes associations de sécurité routière y travaillent, et les nouveaux moyens et les évolutions légales sont d’autant un pas en avant, vers cette finalité. Très souvent les bénévolent s’engagent à la distribution d’éthylotest.

Nous avions déjà pu voir beaucoup de mouvement avec la campagne de « sam » si vous le savez, c’est celui qui ne boit pas !